Moquette

On choisit une moquette avant tout pour le confort qu’elle apporte. Confort de marche, confort acoustique et souvent confort thermique. La moquette fait son grand retour pour tous ces avantages et aussi car son entretien est grandement facilité grâce aux innovations technologiques. On la retrouve dans les chambres, couloirs, hôtels et bureaux.

Lire la suite

Il y a 439 produits.

Affichage 1-60 de 439 article(s)

Filtres actifs

LES DIFFERENTS TYPES DE MOQUETTE

Moquette en sisal

Très tendance et très mode, 100% naturel, le sisal provient de plantes de la famille des cactus dont on a issu les fibres.

Avantages : Les fibres de sisal très résistantes sont également très souples et très douces ; on peut donc placer la moquette en sisal partout dans la maison, sauf toutefois dans les salles de bains car le sisal craint l’humidité.
Le sisal peut être teinté facilement. On trouve donc la moquette en sisal dans de très nombreux coloris ; elle peut ainsi s’adapter à tous les intérieurs et à tous les goûts. Entretien très facile : l’aspirateur suffit. Ne jamais laver.
Inconvénients : Les tâches sont absorbées par le sisal et de ce fait pas toujours faciles à enlever. Pose : Uniquement collée. Partout sauf dans les salles de bains

Moquette en jonc de mer

Ambiance douce et chaleureuse, 100% naturel, le jonc de mer provient de plantes aquatiques appelées elles-mêmes « jonc de mer ».

Avantages : Les fibres du jonc de mer sont parmi les plus résistantes des fibres naturelles; on peut donc poser ce type de moquette partout dans la maison, à condition toutefois que les pièces soient bien ventilées ; attention cependant aux pieds sensibles que son aspect rugueux pourrait gêner. Moins cher que le sisal, le jonc de mer est aussi très tendance.

Entretien facile : l’aspirateur permet d’enlever la poussière. Le nettoyage des tâches est possible à condition d’agir rapidement en plaçant un tissu ou un papier absorbant ; un peu d’eau et de savon peuvent également être utilisés. Sécher avec un sèche-cheveux pour éviter tout risque de moisissure.

Inconvénients : Peu de choix de coloris ; on peut toutefois jouer avec les différentes types de tissage de la moquette (fine ou épaisse…) Pose : Pas très facile sauf pour un professionnel. Pour la moquette épaisse (8 mm), bien vérifier la hauteur sous les portes.

La moquette en laine

La laine, d’origine animale, donc 100% naturelle, est la plus ancienne et la plus classique des fibres utilisées pour la fabrication de la moquette. La moquette en laine est toujours très tendance : plus de 50% des moquettes vendues en France sont en laine.

Avantages : Très agréable à la vue et au toucher (pieds nus), la moquette en laine - grâce à ses nombreux choix de coloris et de qualité - s’adapte aisément dans toutes les pièces et dans tous les intérieurs. La moquette en laine, très résistante, donne une chaleur et un confort à votre intérieur. Très facile à poser et à entretenir (aspirateur, nettoyage à l’eau…). Antistatique, résistance au feu (cigarettes). La meilleure isolation thermique et phonique.

Le grand choix de moquettes en laine permet de convenir à tous les budgets :
- Moquette bouclée : les fils sont tournées sur eux-mêmes pour former de petites boucles puis cousus ou collés sur le support; la moins chère du marché, très résistante.
- Moquette aiguilletée : les fibres sont d’abord fixées entre-elles au moyen d’aiguilles puis fixées thermiquement sur le support ; très faible épaisseur, faible prix ; conseillée pour les bureaux, les expositions…, tout le monde connait le célèbre « tapis rouge » de Cannes !
- Moquette tuftée ou velours : le top de la qualité mais aussi la plus chère. Les fibres sont cousues sur le support puis arasées suivant la hauteur désirée ; plus la moquette velours est épaisse, meilleurs sont le confort et l’isolation thermique et phonique.

La moquette synthétique

Les moquettes synthétiques sont fabriquées à partir de produits dérivés du pétrole ou de la houille. Elles sont beaucoup moins chères que les moquettes en laine.

Très faciles à poser. Parmi les nombreux types de moquettes synthétiques, on peut retenir :
- Les moquettes en polypropylène, les moins chères ; à réserver aux pièces de faible trafic (chambres à coucher…).
- Les moquettes en polyamide, plus résistantes à l’usure et à la lumière peuvent être posées dans les endroits et pièces à fort passage. Facile d’entretien. Moins électrostatiques. Mais les plus chères.

Le gazon synthétique

Donner une note de fraicheur à vos balcons fleuris, terrasses, piscines, salles de jeux, salles de sport … en posant très facilement un gazon synthétique.

Avantages : Un gazon vert toute l’année ; pas besoin d’arrosage ni de tonte, votre gazon est toujours impeccable. Il supporte toutes les températures : qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il gèle ou qu’il vente, le gazon synthétique résiste à tous les aléas climatiques ; par ailleurs, son traitement anti UV lui assure une excellente durée de vie ; les coloris résistent parfaitement. Finies les corvées de tonte, d’arrosage, plus de mauvaises herbes à enlever… pas de boue après une pluie…

Entretien minime :
- A l’intérieur : un aspirateur suffit.
- A l’extérieur : enlever les feuilles avec un balai ou un râteau souple ; un peu d’eau éventuellement savonneuse pour nettoyer les taches, enfin un coup d’aspirateur et votre gazon est comme neuf…

Très facile à poser ; pour les petites dimensions, choisir un gazon synthétique en dalles que l’on pourra tout simplement poser ou coller avec de l’adhésif double face. Pour les grandes superficies telles que piscines, campings ou restaurants, il conviendra de choisir le gazon en rouleau.

MOQUETTE : CONSEILS DE POSE

Pourquoi choisir une moquette :

Outre leurs aspects très conforts et très tendances, les moquettes présentent de grands avantages :
- La moquette est un excellent isolant thermique : de 10% à 15% de chaleur en plus par rapport au carrelage et au parquet.
- Excellent isolant phonique : finies les disputes avec les voisins du dessus ou du dessous pour les bruits de talons …
- La moquette est antidérapante et les chutes sont amorties. Penser aux chambres des enfants…
- La moquette est facile d’entretien : l’aspirateur suffit.

Remarque : les avantages ci-dessus seront majorés ou minorés selon son épaisseur et le type de moquette.

Formats des moquettes :

- En dalles : pour les petites surfaces (inférieures à 20m²) ; ultra faciles à poser.
- En rouleau de 2 mètres de large pour les couloirs et corridors ; plus aisée à manipuler qu’une largeur plus grande.
- En rouleau de 4 mètres de large ; c’est le format standard.
- En rouleau de 5 mètres de large, lorsque cela existe, pour les pièces dont l’un ou les 2 cotés a une dimension comprise entre 4 et 5 mètres. Cela évite de poser 2 bandes (ou lès).

L’envers (ou dossier) des moquettes :

Différentes qualités, donc de prix :
- En mousse de latex : soit pose libre soit collée ; remarque, la moquette en mousse de latex collée sera toujours beaucoup plus difficile à enlever lorsque vous voudrez la changer. Mais, c’est plus économique et plus facile à poser.
- En textile : soit pose libre, soit collée, soit tendue sur thibaude; beaucoup plus confortable que la mousse mais un peu plus chère. Facile à poser sauf pour la moquette tendue sur thibaude qui demande un spécialiste.

Préparation du sol :

Avant de poser une moquette, il est nécessaire d’avoir un sol le plus plan possible. Bien enlever avec un grattoir tous les restes de moquette ou de colle. Passer soigneusement le balai et l’aspirateur pour enlever la poussière et avoir ainsi la meilleure adhérence de la colle. Une serpillière peut également être utile pour bien dépoussiérer. Si la surface du sol présente des aspérités supérieures à 5 mm, il est nécessaire de ragréer le sol avec un enduit spécial pour le niveler. Remarque : plus la moquette est épaisse, plus elle absorbe les aspérités.

Mesures de la moquette :

Il est nécessaire de prévoir 40 cm de plus sur les 2 cotés : largeur et longueur ; cela donnera plus de facilités lors de la pose. Attention : il est important de toujours poser la moquette dans le même sens ; les chutes ne sont pas toujours utilisables ; il faut y penser lors des mesures. Bien vérifier la hauteur sous les portes, elle détermine l’épaisseur de la moquette.

Pose la moquette :

Vider la pièce de tous ses meubles et dérouler la moquette à plat et à sa place pendant 24 heures pour bien lui faire prendre la forme définitive. Si possible enlever les plinthes pour faciliter la coupe et la pose. Bien positionner et prédécouper la moquette à l’aide d’un cutter ou d’un araseur. Une grande règle métallique permet une découpe franche et bien rectiligne. Pour les pièces inférieures à 12 m² : il est possible d’utiliser de l’adhésif double face. Pour les pièces comprises entre 12 m² et 20 m², on peut également utiliser l’adhésif double face à condition d’en rajouter des bandes tous les 50 cm. En cas de raccord, fixer de l’adhésif au dos sur les 2 morceaux de moquette pour les maintenir ensemble. Pour les grandes pièces : utiliser de la colle spéciale moquette ou du fixateur que l’on dépose sur le sol ou le dos de la moquette à l’aide d’une spatule crantée. Procéder l’encollage et la fixation de la moquette par moitié en la retournant sur elle-même. Toujours aplatir et maroufler en partant du centre de la pièce vers les côtés. Bien appuyer pour avoir un collage parfait. Terminer soigneusement les découpes et laisser sécher 24 heures.