Parquet et stratifié

Sol Avenue vous propose un large choix de parquet flottant, contrecollé ou stratifié. Nos parquets sont prévus pour un usage intensif aussi bien à la maison qu'en locaux professionnels. De nombreux décors sont disponibles (blanchi, grisé, naturel ou brun), avec des finitions de surfaces brossées, nervurées, ou brillantes, avec ou sans chanfreins.

Lire la suite

Il y a 49 produits.

Affichage 1-49 de 49 article(s)

LE PARQUET

Le parquet, 100% d’origine naturelle, donne un style authentique, chaleureux et convivial à votre intérieur ou à vos locaux professionnels et commerciaux.

Le « parquet contrecollé » est aussi appelé « parquet flottant ».
- « contrecollé » car il est composé de 3 couches de bois collés entre elles; ces 3 couches lui donnant sa robustesse, sa résistance ainsi que son aspect extérieur.
- « parquet flottant » car il est posé sans utilisation de colle ; il est donc extrêmement facile à poser même pour un bricoleur occasionnel.

Nos fournisseurs de parquet :
- Haro, numéro 1 en Allemagne,
- et Paganet, fabricant français,
Ils sont tous les deux éco-responsables, l’exploitation forestière durable est respectée.

Avantages du parquet :

Ultra-résistant, le parquet, suivant le type de bois, son épaisseur et son utilisation, peut garder tous ses avantages pendant 50, 60 et même 70 ans. Très facile d’entretien : balais ou aspirateur suffit.
Contrairement à d’autres revêtements de sol qui s’abiment avec le temps, le parquet se patine en vieillissant et devient de plus en plus beau et agréable. Il donne une sensation de bien-être et il peut convenir aux personnes allergiques. Il ajoute ainsi une plus-value à votre maison, à votre appartement ou à vos locaux professionnels. En cas de dommage, il est très facile de changer une lame de parquet, sauf sur les parquets à clipser.

Limites du parquet :

Ne convient pas aux pièces humides (salles de bain, cuisines). Ni à l’extérieur. Vérifier la compatibilité avec le chauffage au sol, surtout pour les chauffages anciens.

Choix du parquet :

Selon le type de la pièce, on choisira un bois plus ou moins dur :
- Chêne, frêne ou hêtre pour le salon, la salle à manger et les couloirs ; ainsi que pour les locaux professionnels, salle d’attente, bureaux…
- Noyer, châtaignier ou bouleau pour les chambres.
- On évitera les bois trop tendres tels le pin.

Selon la finition désirée et l’usage :
- Un parquet recouvert d’un verni transparent (ou parquet vitrifié) donne une très grande résistance aux tâches et assure un entretien plus facile.
- Un parquet huilé imprègne et nourrit le bois en profondeur ; plus difficile d’entretien.
- Un parquet ciré donne un aspect traditionnel mais il est sensible à l’eau et donc aux tâches.

Autres choix possibles :
- Un parquet cérusé – c’est à dire recouvert d’une pâte blanche - peut donner un aspect plus tendance.
- Un parquet teinté, blanc, rouge, bleu…, permet de donner une touche moderne dans une chambre d’enfants ou une salle de jeux…
- Un parquet brossé donne une surface moins régulière, un aspect plus ancien ; les rayures sont moins visibles.
- Un parquet sablé donne un vieillissement à votre parquet, la surface est moins régulière.

Dans tous les cas, bien vérifier que la hauteur sous les portes et portes fenêtres soit compatible avec l’épaisseur du parquet.

Préparation du sol :

Avant de poser un parquet, il est nécessaire d’avoir un sol le plus plan possible. Bien enlever avec un grattoir tous les restes de moquette ou de colle. Passer soigneusement le balai et l’aspirateur pour enlever la poussière et avoir ainsi la meilleure adhérence de la colle. Une serpillière peut également être utile pour bien dépoussiérer.
Si la surface du sol présente des aspérités ou des fissures, il est nécessaire de ragréer le sol avec un enduit spécial pour le niveler. Si possible, enlever les plinthes.

Mesures de la pièce :

Bien prendre les mesures, calculer le nombre de lames suivant leur longueur et leur largeur, en rajouter 5 à 10% pour pallier les chutes, à toute erreur de coupe et réparations ultérieures; enfin calculer le nombre de paquets nécessaires.
Ne pas oublier de commander en même temps votre sous-couche isolante, absolument indispensable avant de poser votre parquet. (Voir notre rubrique « accessoires »). Prévoir 10 cm de plus de chaque côté de la pièce pour bien remonter sur les bords et assurer ainsi une parfaite étanchéité avec votre sol. Cette sous-couche assure une isolation phonique et thermique et évite les remontées d’humidité qui endommageraient définitivement votre plancher.

Pose du parquet :

Vider la pièce de tous ses meubles.

Poser la sous-couche isolante perpendiculairement aux lames :
- La laisser dépasser de 10cm sur chaque côté de la pièce pour assurer une parfaite isolation.
- Fixer un ruban adhésif sur toute la longueur des raccords. (Voir notre rubrique « accessoires »).

Ouvrir plusieurs paquets de lames pour pouvoir les mélanger et avoir ainsi une parfaite harmonie. Il est impératif de laisser un joint de dilatation de 5 à 8 mm sur toute la périphérie de la pièce. Nous vous conseillons d’utiliser des cales pour vous assurer une parfaite rectitude dans la pose.

Poser les lames dans le sens de la lumière pour les pièces et dans le sens de la marche pour les couloirs. Commencer la pose des lames. Clipsage aisé ; utiliser un maillet en caoutchouc pour bien serrer les lames entre-elles. Attendre 24 heures avant de retirer les cales et de fixer les plinthes ; en cas de nécessité nous pouvons vous en fournir, parfaitement adaptées au coloris de votre parquet. Poser des barres de seuil entre les pièces.

LE STRATIFIE

Le stratifié n’est pas, à la différence du parquet, entièrement composé de bois.
La couche supérieure, en résine super-résistante, permet un grand choix de coloris :
- Imitation bois, pour les salons, les salles à manger, chambres, couloirs…
- Imitation carrelage, marbre ou carreaux de ciments… pour les cuisines, les salles de bain, les entrées…
Les deux autres couches, en dérivés du bois, assurent sa stabilité et sa robustesse.

Avantages du stratifié :

Le stratifié est beaucoup moins cher que le parquet dont il a pourtant le même aspect visuel. Résistant à l’eau (pour certains stratifiés), il peut se poser dans des pièces humides (cuisines, salles de bain..). Il ne craint pas les tâches, à condition toutefois de les essuyer rapidement. Résistant à l’usure grâce à sa couche en résine ultra protectrice. Très facile à poser même par un bricoleur occasionnel ; il peut être clipsé ou collé (petites surfaces, dalles…) Entretien facile : balais, aspirateur, serpillière. La pose d’une sous-couche assure une isolation thermique et phonique. (Voir notre rubrique « accessoires »). Compatible chauffage au sol.

Inconvénients du stratifié :

Bien que d’une haute densité et résistant à l’usure, le stratifié se dégrade plus facilement et plus rapidement que le parquet, mais là on parle de plusieurs décennies...
Ne peut pas être poncé, ni réparé comme le parquet.

Choix du stratifié :

- Selon la taille de la pièce et l’aspect désiré, on peut choisir des lames plus ou moins larges, plus ou moins longues et même des dalles.
- Selon le visuel désiré : aspect mate ou aspect brillant.
- Selon le coloris : très grand choix de coloris plus ou moins tendances ; imitations bois, pierre, roche, marbre…

Dans tous les cas, bien vérifier la hauteur sous les portes avec l’épaisseur du parquet.

Préparation du sol :

Avant de poser un stratifié, il est nécessaire d’avoir un sol le plus plan possible. Bien enlever avec un grattoir tous les restes de moquette ou de colle. Passer soigneusement le balai et l’aspirateur pour enlever la poussière. Une serpillière peut également être utile pour bien dépoussiérer. Si la surface du sol présente des aspérités ou des fissures, il est nécessaire de ragréer le sol avec un enduit spécial pour le niveler. (Voir notre rubrique « accessoires »). Si possible, enlever les plinthes.

Mesures du stratifié :

Bien prendre les mesures, calculer le nombre de lames suivant leur longueur et leur largeur, en rajouter 5 à 10% pour pallier toute erreur de coupe ; enfin calculer le nombre de paquets nécessaires. Ne pas oublier de commander en même temps votre sous-couche isolante, absolument indispensable avant de poser votre stratifié. Prévoir 10 cm de plus de chaque côté de la pièce pour bien remonter sur les bords et assurer ainsi une parfaite étanchéité avec votre sol. Cette sous-couche assure une isolation phonique et thermique : elle évite les remontées d’humidité qui endommageraient définitivement votre stratifié.

Pose du stratifié :

Vider la pièce de tous ses meubles.

Poser la sous-couche isolante perpendiculairement aux lames :
- La laisser dépasser de 10cm sur chaque côté de la pièce pour assurer une parfaite isolation.
- Fixer un ruban adhésif sur toute la longueur des raccords.

Ouvrir plusieurs paquets de lames pour pouvoir les mélanger et avoir ainsi une parfaite harmonie. Il est impératif de laisser un joint de dilatation de 5 à 8 mm sur toute la périphérie de la pièce. Utiliser des cales spéciales pour une parfaite rectitude dans la pose. Poser les lames dans le sens de la lumière pour les pièces et dans le sens de la marche pour les couloirs. Commencer la pose des lames. Clipsage aisé ; utiliser un maillet en caoutchouc pour bien serrer les lames entre-elles. Attendre 24 heures avant de retirer les cales et de fixer les plinthes ; en cas de nécessité nous pouvons vous en fournir parfaitement adaptées au coloris de votre stratifié. Poser les barres de seuil.